Endométriose et modelage par ventouse

Aujourd’hui, Stéphanie Mezerai et moi-même nous souhaitons vous parler d’Endométriose et modelage par ventouse afin d’encourager, soulager, mais surtout soutenir « Nos Endogirls ».

J’aborderai en premier lieu les étapes d’auto-modelage par ventouse, puis Stéphanie vous parlera de soin par ventouse vu par la médecine traditionnelle chinoise. Depuis notre rencontre avec Chris Martin du blog nana-turopathe, nous sommes devenues particulièrement sensible à cette cause boudée de la recherche scientifique. Si la recherche ne vient pas à vous, les multiples moyens de soulager la douleur viendront à vous.

Tout d’abord faisons un bref rappel de ce qu’est l’endométriose :

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est un développement hors de son emplacement habituel de tissu endométrial normal. Or, cette muqueuse utérine mal placée réagit aux incitations hormonales. Il existe plusieurs formes, dont les plus courantes:

  • Endométriose interne (pathologie appelée également « Adénomyose ») : petit foyer d’endomètre formant un nodule pénétrant dans la profondeur du myomètre, et provoquant les douleurs violente utérine et parfois ménorragies.
  • Endométriose externe : fragments de l’endomètre s’installant hors de l’utérus, formant de petit nodule sur le col, le ligaments utérosacrés, la cloison recto-vaginale, parfois dans les trompes, provoquant douleurs et dysménorrhées.

Rappels anatomiques et physiologiques

endoEndomètre : Muqueuse interne de l’utérus.

Myomètre : Muscle utérin.

Utérus : Organe musculaire creux, situé contre la cavité du pelvis, entre la vessie et le rectum, défini comme une poche vascularisée en forme « de poire à l’envers », afin d’accueillir l’embryon et permettre son développement (voir schéma). Sur la partie supérieure de cet organe, de part et d’autre se situent les cornes (extrémité de l’utérus) suivies par les trompes de Fallope ; Sur la partie inférieure la « pointe de la poire » est dirigée vers le col de l’utérus donnant sur le vagin.

Nodule : Un nodule est une formation anormale de forme généralement arrondie, qui se développe à la surface d’un tissu ou dans un organe.

En plus de ses fonctions de reproduction, l’appareil génital a une fonction hormonale et sécrète des hormones sexuelles féminines : les Œstrogènes et la Progestérone, intervenant dans le développement des caractères sexuels secondaires, dans le cycle menstruel, dans la nidation de l’œuf et dans le développement du placenta.


J’avais déjà abordé le sujet sur Nana-turopathe : Endométriose et Cupping Thérapie, soulager autrement

Comprenant bien que toutes les Endogirls n’ont pas forcément accès à ce type de soin, j’ai décidé de façon simple et claire de vous initier au modelage par ventouse.

L’objectif premier est que le matériel nécessaire est bien plus simple à se procurer que d’obtenir une séance chez un praticien dans certaine zone de France. L’autre objectif est que ces gestes pourront en soulager certaines, en toutes autonomie.

Cette pratique ancestrale, pratiquée par les Arabes et les Chinois depuis des siècles, est plus communément appelée « la médecine des ventouses » en France ou « Cupping-Therapy » en Angleterre et autres pays européens. En médecine douce Arabo-musulmane elle est nommée « Hijama », en médecine traditionnelle Chinoise « Ba Guan Zi ».

Les actions observées de ce soin sont :

  1. Une action Epuratrice permettant de nettoyer le sang chargé par l’accumulation de toxines,
  2. Une action Régulatrice permettant d’aider le rétablissement des constantes biologiques,
  3. Une action Stimulatrice de la fonction immunitaire,
  4. Une action analgésique (Antidouleurs),
  5. Une action Neurologique notamment dans le contrôle de la douleur.
  6. Une action sur la fonction hormonale.

Parlons peu, mais parlons bien… Voici le matériel dont vous avez besoin des ventouses en silicone et votre huile de coude. Je vous rassure ça ne demande pas trop d’effort ;-).

endocup2.png

Vous pouvez en trouver facilement sur internet à tous les prix donc accessibles même pour les petits budgets.

Voici le lien de mon e-shop ou vous pouvez vous en procurer : La Sweety – Cup

L’avantage de cette ventouse est :

  • la prise en main rapide,
  • la gestion de la pression
  • est très facile à nettoyer,
  • elle peut être conservée longtemps, contrairement aux kits de ventouses (en plastique) utilisés lors de séance chez un praticien ou encore celle en verre nécessitant une personne formée.

Il est important d’abord de bien retenir quelques informations de contre-indications TRES importantes :

  • En cas de maladie complexe prendre conseil auprès de votre médecin avant tout et/ou d’une personne formée (Cancer par exemple).
  • En cas de maladie dermatologique (zona, eczéma, psoriasis…)
  • En cas de varice
  • En cas de lésions cutanés (Blessure, brulure, pustule, nodule, papule, vésicule, cloque…)
  • En cas d’allergie au silicone.

Il est évident que cette technique ne remplace en rien les traitements médicaux ou avis de spécialistes. Elle intervient uniquement en complémentarité de vos protocoles existant.


Etape 1 :

Nous commencerons par un modelage avec les mains sur la zone des lombaires et du sacrum (Grosso modo le bas du dos, au regard surtout de l’utérus et des ovaires).

Je vous propose pour cela cette huile de massage. Une composition spécifique en vue de soulager les douleurs liées à l’endométriose :

  • HE Romarin à Camphre
  • HE Camomille Romaine
  • HE de Gaulthérie
  • HV Arnica

Pour être le plus à l’aise possible, l’idéal est de se faire aider, ça vous évitera de vous retrouver dans des positions inconfortable pour vous modeler, ce qui ne rendra pas forcement le moment plus agréable.


Etape 2 :

Toujours sur la même zone de votre dos, avec votre ventouse procédez à un modelage en formant un huit pendant quelques minutes (il n’y a pas de règles faite durée le moment aussi longtemps que cela vous fait du bien). Ne pas procéder avec une trop grande force de succion, il faut y aller progressivement. Cela vous permettra aussi d’appréhender cet outil.

endomass

Ces deux étapes ne sont pas obligatoires, vous pouvez aussi procéder à la simple pose de ventouse sur les points donnés en illustration (Etape 3 ci-dessous).

Mais je vous la recommande fortement. C’est une bonne préparation de la peau, votre huile de modelage pénètrera mieux et plus rapidement. Mais surtout cela diminuera la sensation gênante lié à la force de succion de la ventouse lors de la troisième étape.


Etape 3 :

Une fois votre modelage terminé, vous pouvez donc passer aux placements des ventouses.

Sur le Schéma, vous trouverez quelques points de repères anatomiques ainsi que la zone de pose des ventouses. Pour cela le mieux est d’avoir 3 ventouses pour ne procéder qu’à un seul et même temps de pose, sinon le procédé est multiplié par trois mais il n’y a encore une fois aucune obligation à cela.

human-876108_1920

  • Les points représentent l’utérus ainsi que les ovaires.
  • Pour être certaine de poser au bon endroit et ne pas être dans le doute, placez le point de l’utérus qui se situe à deux phalanges au-dessus du sillon fessier.
  • Les deux autres points se placent de part et d’autre du point de l’utérus en direction des crêtes iliaques (L’os du bassin)
  • La pose varie entre 3 et 10 minutes (selon profil). Selon la personne et le type de peau, la force de succion peut provoquer des phlyctènes (cloques), il est donc important d’arrêter de suite. Il faut donc bien surveiller cet aspect, mais cela arrive le plus souvent avec l’utilisation des autres types de ventouses beaucoup plus forte (verre, ou avec pistolet à succion).
  • Pour une première fois préférez un temps court afin d’observer d’éventuelles réactions.
  • Vous observerez une coloration de la peau allant du rose à une coloration foncée et/ou nuancée (rose, rouge, violet, noir…). Pas de panique c’est normal, le marquage et propre à chaque personne encore une fois.
  • Il est aussi important de savoir que plus la force de succion est forte mieux le bénéfice sera. Donc allez y progressivement.

Apres la théorie voici la pratique pour mieux comprendre les gestes, voici ma vidéo qui vous explique tout en image:


Concernant la fréquence d’utilisation ainsi que le moment adéquate, se détermine en fonction de vous et l’intensité de la douleur.

Ma recommandation est de l’effectuer quelques jours avant chaque cycle menstruel. Mais selon les bénéfices ou pas la fréquence peut être maintenue une fois par mois ou de façon plus rapprochée.

Toutefois, il peut arriver que des douleurs surviennent quand même pendant la période des règles, vous pouvez donc poser directement une ventouse sur le point de l’utérus pour essayer d’atténuer la douleur avec une force de succion importante.

Il est important d’écouter son corps, cette technique c’est aussi une question d’affinité. Certaines femmes peuvent ne pas apprécier, il est donc évident de ne pas se forcer et rendre cet acte pénible. Cette maladie est en soit assez compliqué à gérer, le mieux est de toujours vous écouter.

Enfin, pour mieux gérer cette pathologie de façon holistique, je vous renvoie vers Chris Martin qui a mis au point un excellent programme intitulé Endocoaching.


Du côté de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)

A présent ma consoeur Stéphanie Mezerai Naturopathe, Praticienne en soin par ventouse vous en dit un plus sur cette pratique.

endo steph 1.png

Les différentes techniques de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) comme l’acupuncture, la pharmacopée chinoise, le massage tuina, l’utilisation des ventouses, la moxibustion et la diététique, peuvent être complémentaire à la médecine conventionnel et un soulagement pour les femmes souffrant d’endométriose.

En effet, l’acupuncture est de plus en plus employée et réputée efficace pour la gestion de la douleur dans le domaine médical ainsi que dans le domaine hospitalier.

Dans le cadre de l’endométriose, la MTC peut être utilisée pour les douleurs dues à la maladie (pendant ou/et en dehors des règles), pour la fatigue chronique qu’engendre la maladie, les états dépressifs, le flux des règles et gênes postopératoires.

En MTC, l’endométriose est classée parmi les ‘Stases         de Sang’, en effet les règles sont rattachées au vaisseau conception (Ren Mai), au vaisseau attaque (Chong Mai) et au Foie. Les douleurs (dysménorrhées) avant ou pendant les règles sont dues à l’obstruction de la libre circulation de l’énergie et du sang.

La stagnation de sang localisée dans l’utérus et qui entraîne une douleur vive,  est donc l’état pathologique clé dans ce phénomène.

On peut différencier les dysménorrhées en deux grands groupes, celles par plénitude : la plus fréquente, la douleur est généralement plus vive et celles par vide.

Les dysménorrhées de type « plénitude » :

  • Dans le cas de la stagnation de l’énergie du Foie les douleurs sont de type distension de l’abdomen et des seins. Sensibilités des flancs et des seins, la palpation est très douloureuse. Ce sont le stress et les émotions qui sont le plus souvent en cause. Tous les outils de la médecine chinoise (acupuncture pour les médecins, massage ventouses, moxibustion, phytothérapie, hygiène de vie …) peuvent alors être utilisés.

Le praticien cherchera à faire circuler le Qi et le sang, dissoudre les stases, arrêter la douleur.

  • Dans le cas de la stagnation de froid dans l’utérus, les douleurs et ressentis sont différents : mal au ventre avant ou pendant les règles, douleurs type crampes, hypersensibilité au froid sur le ventre, amélioration par application de bouillotte chaude et aggravation de la douleur par la palpation et la pression. Le sang des règles est de couleur rouge, peu abondant avec de petits caillots foncés.

Le praticien cherchera à  réchauffer l’utérus, chasser le froid et faire circuler le sang.

  • Dans le cas d’accumulation de chaleur – chaleur / humidité on a des douleurs avant les règles et parfois en milieu de cycle, sensation de brûlure qui s’étend au sacrum, le sang des règles est rouge avec petits caillots, les urines peu abondantes et sombres.

Le praticien cherchera à clarifier la chaleur, éliminer l’humidité  et dissoudre les stases.

Les dysménorrhées de type « vide » :

  • Dans le cas de Vide de QI et de Sang la douleur est sourde dans l’abdomen avec une sensation de pesanteur dans la partie basse de l’abdomen. La douleur est améliorée par la pression et par les massages. Le sang des règles est de couleur pâle et peu abondant. Grande fatigue.

Le praticien cherchera à renforcer l’énergie, tonifier la Rate, nourrir le Sang et dissoudre les stases.

  • Dans le cas de Vide de Foie et des Reins la douleur est sourde dans la région hypogastrique à la fin ou après les règles. On souffre de Les règles sont peu abondantes, la douleur est améliorée par la pression et par les massages. On est très fatiguée.

Le praticien cherchera à nourrir le Foie et les Reins, dissoudre les stases, et arrêter la douleur.

Le principal objectif du praticien en médecine chinoise sera donc d’activer la circulation du sang et de défaire les stases. La médecine chinoise visant d’abord à rétablir l’harmonie à l’intérieur de l’organisme afin de permettre au corps de retrouver son fonctionnement optimal, et comme chaque cas d’endométriose est quasi unique, le praticien évaluera quelles techniques choisir en priorité selon votre cas et votre stade d’endométriose.

Le diagnostic médical d’endométriose peut correspondre en MTC à plusieurs tableaux pathologiques. Le choix du traitement se fera à partir du bilan de santé établi selon les symptômes dominants et les signes et symptômes secondaires associés. Il est donc fort probable que deux personnes ayant le même diagnostic d’endométriose reçoivent un traitement complètement différent. Cette pratique est complémentaire de votre suivi médical et ne se substitue pas à lui.

Chaque personne est différente, mais la plupart des femmes qui ont reçu un soin en MTC (ventouses et / ou moxibustion, diététique associée et /ou acupuncture) éprouvent une diminution de la douleur dans les 3 cycles menstruels. Beaucoup moins de crampes, moins de sévérité des symptômes, le flux menstruel diminue. Leur vie ne tourne plus autour de l’inconfort, à la fois physique et émotionnel.

ruban-jauneendometriose-endocoaching

Sources et références :

Publicités

2 réflexions sur “Endométriose et modelage par ventouse

  1. JEANNIE dit :

    bonjour etant en pillule continue les douleurs aux ventres vont beaucoup mieux en contrepartie sans avoir des rapports j.ai des douleurs tres profondes aux niveau de l’uterus, je n.arrive meme pas a mettre une ovule. j’en ai marre marre je souffre. pourriez vous m.aider sur cet douleur. merci d.avance

    Aimé par 1 personne

    • Jihenne Sweet'Essence dit :

      Bonjour, justement cet article a été écrit afin de gérer les périodes difficiles. Etes vous atteinte d’endométriose et avez vous déjà consulté un naturopathe ? Vous pouvez dans un premier temps essayer cette méthode et voir si cela vous fait du bien.
      Cordialement.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s